Eco-Pâturage

Eco-Pâturage, Définition

Activité ancestrale abandonnée au profit des techniques mécaniques et phytosanitaires, l'éco-pâturage fait un retour en douceur. Il s'agit de mettre à paître des animaux pour conserver des espaces naturels en état sans devoir défricher par engins mécaniques ou utiliser des désherbants puissants qui polluent les sols.

Les Brebis Noires du Velay

Cette race est une des plus anciennes races ovines connues, très rustique, élevée par les Celtes. Elle semble être arrivée en France vers 1500 av. J.-C. lorsque les peuplades celtiques se sont installées dans le Massif central.
Peu touchée par les croisements avec d'autres races au XIXe siècle, la race est considérée comme une brebis du plateau volcanique du Velay en 1914. Elle manque disparaître en ce début de XXe siècle avec l'arrivée de races mieux conformées.
La noire du Velay est une race rustique pouvant s'adapter à des conditions climatiques variées. Elle évolue traditionnellement sur les hauts plateaux volcaniques du Velay, et y a acquis des qualités de bonne marcheuse, capable de valoriser des surfaces peu productives et des terrains difficilement accessibles.

La noire du Velay est principalement concentrée dans la Haute-Loire, dans sa région d'origine du Velay. Elle s'est également étendue rapidement aux départements de la Loire, de l'Hérault, du Jura et de l'Ardèche, puis plus récemment à ceux du Puy-de-Dôme et de la Savoie. Sa rusticité et ses qualités de marcheuse ont facilité son implantation dans ses régions de moyenne montagne où on la recherche pour ses qualités maternelles.

Cette brebis est bien ancrée dans la culture de sa région d'origine, comme peuvent par exemple en témoigner les festivités qui tournent autour d'elle comme « La Néira des Volcans d'Allègre » début août chaque année à Allègre (43) et comme « Lou Pastre dé la Néigre », organisé en mai au Monastier-sur-Gazeille et rendant hommage à la noire du Velay et aux transhumances d'antan.

Login

Lost your password?